Le lin, une fibre écologique sous-estimée

champ-de-lin

Le lin est une plante qui pousse facilement et qui a des propriétés remarquables. Utilisée dans l’industrie textile depuis de nombreuses années pour certains types de vêtements, elle souffre d’une mauvaise image à cause de nombreux préjugés.

Le lin est pourtant une fibre très intéressante pour le secteur textile, et qui plus est, très écologique.


Sommaire
1 – L’histoire de la fibre de lin
2 – Cultures du lin, la France première
3 – Le calendrier du lin
4 – Textile en lin : avantages et inconvénients


1 – L’histoire de la fibre de lin

Le lin est une plante cultivée pour ses fibres textiles et pour ses graines. Originaire d’Europe et d’Asie, elle fait partie de la famille des Linaceae.

Le lin est la plus vieille fibre du monde (avec le chanvre). Il faut remonter 36 000 ans en arrière, dans une grotte de Géorgie, pour trouver l’origine de la première fibre de lin.
D’abord cultivé en Egypte il y a des milliers d’années, le lin est ensuite arrivé en Europe ou les Gaulois se le sont rapidement appropriés.

La première tapisserie en lin (la célèbre tapisserie de Bayeux) fut brodée au XI siècle suite à la victoire du duc de normandie en Angleterre.

Le lin gagna encore en notoriété lorsqu’un tisserand nommé Baptiste, originaire de Cambrai, inventa un procédé de tissage très fin.

La fibre de lin a ensuite continué son bout de chemin pour être utilisée aujourd’hui en grande majorité par l’industrie textile.


2 – Cultures du lin, la France première

En France, les cultures du lin sont nombreuses. Elles se situent pour la plupart en Normandie, en Ile de France et dans le Nord car c’est une plante qui n’aime pas trop la chaleur.
La France est le premier pays producteur de lin au monde et l’Europe regroupe la majorité de la culture mondiale.
La France, la Belgique et les Pays-Bas représentent à eux seuls plus de 80% de la production mondiale de lin.

En revanche, même si le lin est produit en Europe, la filature n’est désormais que très rarement réalisée localement. Le lin est en grande majorité envoyé en Asie pour être filé et tissé (et parfois confectionné) pour ensuite revenir en Europe.
Une réelle problématique écologique quand on connaît l’impact du transport sur l’environnement.


3 – Le calendrier du lin

a – les semis du lin

Le semi du lin est effectué entre fin février et mi avril en fonction des régions.
Pour que le lin conserve sa qualité, les agriculteurs respectent une rotation de 6 ans entre les cultures afin d’éviter la prolifération de certains champignons pathogènes.

b – Croissance et floraison

La croissance du lin est très rapide, il met environ une centaine de jours pour atteindre la levée où sa taille sera d’environ 1m.
La floraison du lin est très éphémère. La plante fleurie le matin et fane dans la journée. En revanche, dans les champs, les fleurs n’éclosent pas toutes le même jour et c’est ce qui permet d’obtenir de magnifiques paysages de fleurs bleues.

Lorsque les champs de lin sont fleuries, on observe de magnifiques étendues bleues.

c – l’arrachage du lin

Contrairement à de nombreuses plantes, le lin n’est pas coupé mais arraché.
L’arrachage a lieu environ un mois après la floraison (généralement en juillet).

d – le rouissage

Le rouissage est la première action pour transformer le lin en fibre. Le rouissage est une macération qui permet de séparer l’écorce filamenteuse et la tige.
Le rouissage du lin est réalisé directement dans les champs. Le lin est disposé d’une manière spécifique et grâce à l’alternance de pluie et de soleil ainsi qu’aux micro-organismes présents dans le sol, le rouissage se fait naturellement.

Un champ de lin pendant la période de rouissage.


4 – Textile en lin : avantages et inconvénients

a – les avantages du lin

  • Le lin, une fibre écologique

Le lin est une fibre très écologique car sa culture ne demande que très peu d’eau et aucun produit chimique (attention tout de même, les produits chimiques ne sont pas nécessaires pour la culture du lin mais cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas utilisés ensuite dans certains processus de fabrication des vêtements).
D’un point de vue environnemental, le lin a l’avantage d’être produit localement ce qui permet de limiter le transport des matières premières.

  • le lin, un tissu thermorégulateur

Thermorégulateur késako ? Un tissu thermorégulateur est un tissu qui s’adapte aux variations de températures. C’est à dire qu’il vous rafraîchit en été et vous tient tout de même chaud en hiver. Par exemple, la laine mérinos est également une matière thermorégulante.

Le lin, un tissu idéal pour une chemise d’été.

  • solidité

Les fibres de lin sont très robustes grâce notamment à leur longueur. Pour être sûr qu’un vêtement en lin soit solide, il faut qu’il soit confectionné avec des fibres longues.
En comparaison avec le coton bio ou traditionnel, les fibres de lin peuvent atteindre des dizaines de centimètres quand celles du coton ne dépassent que très rarement les dizaines de millimètres.

Le lin permet également de créer des tissus plus robustes comme le jean en 100% lin de la marque DaoDavy sur l’image ci-dessus.

  • un tissu absorbant

Le lin peut absorber jusqu’à 20% d’humidité sans paraître humide. Il a également la propriété de sécher rapidement, ce qui en fait une fibre idéale pour l’été car il évacue rapidement la transpiration sans pour autant laisser de traces. En comparaison, les tissus synthétiques comme le polyester ou le polyester recyclé sèchent rapidement mais n’évacuent pas la transpiration ni les odeurs.

b – les inconvénients du lin

  • Le lin est rugueux

Quand il est neuf, le lin est souvent un peu rugueux ce qui peut freiner de nombreuses personnes à sauter le pas. Rassurez-vous, les tissus et vêtements en lin s’adoucissent au fil des lavages.

  • le lin froisse

Le principal inconvénient du lin est qu’il froisse plus rapidement que le coton. Le repassage difficile du lin est aujourd’hui un des plus gros frein à son développement.

  • le lin est plus cher

Le lin est souvent légèrement plus cher à l’achat que le coton mais étant très résistant, il pourra vous durer longtemps si vous en prenez soin.


D’autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *