Fibres et tissus synthétiques

Bobine de tissu synthetique

Les fibres synthétiques prennent aujourd’hui de plus en plus de place dans l’industrie textile. T-shirts, chemises, vêtements de sport, vêtements d’extérieur, on les retrouve un peu partout mais pas toujours pour les bonnes raisons.

Dans de nombreux cas, les tissus synthétiques sont utilisés pour leurs propriétés, cependant, dans certains cas ils sont utilisés uniquement pour leur prix bon marché et n’apportent aucune plus value aux vêtements.

Les fibres synthétiques, même si elles peuvent être extrêmement pratiques, doivent être utilisées avec modération car elles sont issues du pétrole et ont des conséquences désastreuses sur l’environnement.


Sommaire
1 – Liste des fibres synthétiques
2 – L’avantage des fibres et tissus synthétiques
3 – Les inconvénients des fibres et tissus synthétiques
4 – Faut-il continuer d’utiliser des tissus synthétiques ?
5 – Comment réduire la pollution de nos vêtements synthétiques


1 – Liste des fibres synthétiques

Ci-dessous, la liste des fibres synthétiques les plus utilisées dans l’industrie textile aujourd’hui (cliquez sur les noms des fibres pour plus de détails) :


2 – L’avantage des fibres et tissus synthétiques

  • Propriétés techniques

Les fibres textiles synthétiques ont pour avantages de posséder des propriétés techniques.
Élasticité, résistance, imperméabilité… les fibres synthétiques permettent d’obtenir des tissus avec des propriétés difficilement réalisables à partir de matières naturelles. 
Ces propriétés séduisent une grande partie des consommateurs, mais pour la plupart, les consommateurs ne sont pas au courant des problématiques qu’engendrent ces matières synthétiques.

Les fibres synthétiques sont très utilisées pour les vêtements de sport (running, vélo, natation etc.)

  • Prix

Le deuxième point positif, les tissus synthétiques sont peu cher ce qui les rend abordables pour le plus grand nombre (mais à quel prix ?). Ces fibres sont très utilisées par les marques de Fast Fashion qui peuvent ainsi augmenter leur marge.


3 – Les inconvénients des fibres et tissus synthétiques

  • Fabrication à base de pétrole

Les fibres synthétiques sont fabriquées à partir de pétrole, une ressource épuisable dont nous devrons un jour nous passer. La production de ces fibres est donc émettrice de C02 et a un impact néfaste sur l’environnement.

  • Pollution pendant le cycle de vie

En plus de leur procédé de fabrication, les fibres synthétiques sont également très polluantes durant leur cycle de vie.
En effet, les vêtements contenant des fibres synthétiques relâchent à chaque lavage des milliers de microparticules plastiques. Ces microparticules sont tellement fines qu’elles ne sont pas filtrées par les stations d’épuration et finissent donc dans les océans où leur impact est dévastateur pour la biodiversité.

Pour rappel, en 2050 si nous ne changeons pas nos habitudes, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans. 

Une image très parlante, les microplastiques représentent la face cachée de l’iceberg… une pollution invisible mais dévastatrice.

  • Potentiellement allergène

En plus de ne pas être propres pour l’environnement, les tissus contenant des fibres synthétiques peuvent également entraîner des réactions allergiques chez certaines personnes telles que de l’eczémas, des boutons, des rougeurs etc.

  • Non respirant

Les tissus synthétiques ont tous un défaut commun, ils ne sont pas (ou peu) respirant et évacuent mal l’humidité. C’est un point assez négatif qui peut être problématique notamment quand ces fibres synthétiques sont présentes dans un pull ou dans un t-shirt de ville (cela risque de vous faire transpirer et de conserver ensuite la transpiration).


4 – Faut-il continuer d’utiliser des tissus synthétiques ?

Nous l’avons vu, les fibres synthétiques sont très mauvaises pour l’environnement. Chez Les Optimistes, nous pensons donc qu’il faut drastiquement limiter leur production et continuer des les utiliser uniquement lorsqu’elles sont indispensables, que nous n’avons pas d’autres alternatives ou bien sur des vêtements ou accessoires qui n’ont pas besoin d’être lavés fréquemment (sacs à dos, manteaux, chaussures etc.)

Les nouveaux sacs Patagonia sont un bel exemple d’utilisation pertinente d’une matière synthétique. Ils permettent la réutilisation de déchets (vielles bouteilles plastiques) et risquent peu de relâcher des microparticules n’ayant pas besoin d’être lavés en machine.

L’objectif est de trouver des alternatives plus vertes à ces fibres pour que d’ici quelques années, nous ne soyons plus obligés de les utiliser dans l’industrie textile.

Il existe déjà des recherches concernant la réalisation de fibres synthétiques à partir de matières naturelles et utilisant un procédé de fabrication non polluant cependant ces recherches ne sont pas encore suffisamment abouties.


5 – Comment réduire la pollution de nos vêtements synthétiques

En attendant que les fibres synthétiques disparaissent complètement de nos armoires, nous pouvons déjà commencer à réduire leur impact sur l’environnement grâce à un sac permettant de retenir les microparticules de plastique, le sac Guppy Friend.

En utilisant ce sac à chaque lavage, cela limitera de 80% la diffusion des microparticules de plastique dans les océans.
Il est très simple d’utilisation, il vous suffit de mettre vos vêtements en synthétique dans le sac avant de les mettre à la machine puis de les sortir une fois votre machine terminée. Les microparticules auront été retenues par le sac et vous pourrez ensuite les vider directement dans votre poubelle.

Ce sac est une très belle invention cependant il ne résout pas la source du problème. L’idéal reste donc de limiter grandement nos achats de vêtements en synthétique pour préserver la planète.