Le recyclage du coton

recyclage coton

Le recyclage du coton est un enjeux majeur pour l’avenir. Il permet de recréer du tissu et des vêtements sans nécessiter la reproduction de la matière première.

Le coton recyclé a un bilan écologique bien plus faible que le coton standard ce qui en fait une fibre d’avenir.

1 – D’où vient le coton et quels sont les inconvénients ?

Le coton est la fibre la plus utilisée dans le monde pour la fabrication de vêtement. Elle est issue de la fleur de coton et c’est donc une fibre naturelle.
En revanche, le coton ne peut être cultivé que dans certains pays et il nécessite beaucoup de précaution ainsi que des conditions climatiques très favorables.

Les plus importants producteurs de coton sont l’Inde, la Chine, les Etats-Unis, le Brésil et le Pakistan.

Le coton est une plante qui ne pousse pas en Europe à cause d’un climat peu favorable (excepté en Grèce où il est possible de trouver une filière de coton bio).

Le coton pose de gros problèmes environnementaux car sa culture lorsqu’elle n’est pas bio nécessite énormément d’eau et de pesticides.

Exemple de la mer d’Aral:

La mer d’Aral en Ouzbékistan a d’ailleurs fait les frais de cette culture intensive du coton. Elle a perdu 90% de sa surface entre les années 1960 et 1970 à cause du détournement de certains fleuves afin d’irriguer les cultures de coton mises en place par l’union soviétique. Résultats, une augmentation de la salinité de l’eau et la destruction de la biodiversité.

2 – Les différentes formes de recyclage du coton

Quand on pense au recyclage du coton, la première idée qui nous vient c’est la récupération de vieux vêtements pour en fabriquer de nouveaux. C’est en effet une des possibilités mais il en existe également d’autres qui peuvent être exploitées lorsque l’on remonte la chaîne de production.

a – Le recyclage de vieux vêtements

La première méthode pour recycler du coton consiste à récupérer de vieux vêtements.

Dans notre armoire, il y a de nombreux vêtements que nous ne portons plus.
La loi des 80/20 de pareto pourrait presque s’appliquer à nos armoires car nous portons environ 20% du temps 80% des vêtements que nous avons pendant que les autres dorment tranquillement.

Il est important de faire régulièrement du tri dans vos armoires pour vous débarasser de vos vieux vêtements mais sans les jeter à la poubelle.
Vendez-les, faites en don à des associations ou bien à des bornes relais. Ils seront ainsi redistribués afin d’être réutilisés ou recyclés.

Les vêtements que nous ne jetons pas et que nous revalorisons (recyclage ou réutilisation) permettent d’améliorer grandement notre impact sur l’environnement en économisant des ressources et des matières premières.

b – le recyclage de chutes de coton

Pendant la fabrication, les ateliers découpent de grandes bandes de tissus en fonction du modèle de vêtement qu’ils doivent réaliser.

Chemise, t-shirt ou bien pantalon, pour chaque pièce fabriquée une partie du tissu est perdu durant la découpe, c’est cela que nous appelons les chutes de coton.

Ces petites chutes de coton sont généralement jetées par les ateliers mais il est possible de les négocier à des prix plus bas afin de les sauver de la poubelle pour ensuite les recycler.

c – le recyclage (aussi appelé upcycling) de tissu

En plus des chutes de coton, il est possible de trouver dans les ateliers de fabrication des mètres de tissus inutilisés.

Ces mètres de tissus appartiennent souvent à des marques n’ayant eu besoin pour leur production que d’une partie du tissu qu’elles avaient commandé.

Ces mètres de tissus sont les plus intéressants à recycler car ils peuvent être réutilisés comme tels sans avoir besoin d’être transformé via un processus mécanique complexe.

C’est ce que l’on appelle l’upcycling.

3 – Les différences entre l’upcycling et le recyclage du coton

L’upcycling consiste à donner une seconde vie à des tissus ou vêtements usagés sans avoir besoin de transformer ses vêtements en fibre.

Le recyclage quant à lui consiste à récupérer des vêtements ou du tissu pour le broyé mécaniquement afin de le ramener à l’état de fibre pour ensuite le refiler afin qu’il soit réutilisé pour du tissage ou du tricot.

4 – Les inconvénients du coton recyclé

a – Certains vêtements sont difficilement recyclables

Le recyclage du coton n’est pas toujours réalisable notamment lorsque les vieux vêtements récupérés sont constitués de mélange de coton et de fibres synthétiques. Un vêtement en coton et polyester de mauvaise qualité sera donc très difficilement recyclé c’est pourquoi il est important de bien faire attention aux vêtements que nous achetons.

b – Le recyclage du coton consomme de l’énergie

Le recyclage du coton est réalisé via des procédés mécaniques complexes qui consomment de l’énergie. Le coton recyclé n’a donc pas un impact neutre sur l’environnement même s’il reste meilleur que le coton standard.

Le recyclage est une bonne chose mais la réduction de notre consommation reste la seule et unique solution pour réduire notre impact environnemental : achetons moins mais mieux.

5 – Les avantages du coton recyclé

a – un bilan bien meilleur que le coton

Le coton recyclé nécessite de l’énergie mais il a tout de même une dépense énergétique beaucoup plus faible que le coton standard. Il nécessite également très peu d’eau et ne consomme aucun pesticide.


b – un recyclage local

Le recyclage du coton peut être effectué directement en Europe ce qui limite donc le transport des matières premières et réduit drastiquement son empreinte carbone par rapport au coton conventionnel.

Chez Les Optimistes, notre objectif est d’utiliser à terme du coton recyclé. Pour l’instant nous n’en utilisons pas car il n’existe pas de tissu (pour les chemises) 100% naturel réalisé avec du coton recyclé. En effet, les tissus à base de coton recyclé contiennent systématiquement d’autres matières synthétiques pour renforcer la fibre. Utiliser des tissus fabriqués à partir d’un mélange de coton recyclé et de matières synthétiques n’est pas une solution viable car les vêtements relâcheront ensuite des microparticules plastiques à chaque lavage. Chez Les Optimistes, c’est pour cela que pour l’instant nous avons fait le choix du coton bio.

Nous réfléchissons également à l’upcycling pour de nouvelles collections ou à l’utilisation d’autres matières comme le lin ou le Tencel afin de limiter encore plus notre consommation énergétique et notre impact sur la planète.

En espérant que cet article vous aura aidé à mieux comprendre le fonctionnement du recyclage du coton.

Rappelez vous, le meilleur recyclage reste celui que nous n’avons pas besoin de réaliser. Choisissez donc bien vos vêtements afin de les garder plus longtemps et de réduire l’impact qu’ils ont sur notre planète.

“Achetez moins mais mieux”