Acrylique, un tissu synthétique à éviter

Acrylique tissu synthétique dangereux

Dans cet article, nous allons vous présenter l’acrylique, une fibre synthétique très utilisée dans l’industrie textile.

La fibre acrylique peut être définie comme la petite soeur synthétique de la laine. C’est une matière qu’on retrouve fréquemment dans les pulls, où elle est mélangée avec des matières naturelles comme la laine ou le coton.

Nous avons l’habitude de porter de l’acrylique mais savons-nous vraiment comment cette fibre est fabriquée et quelles sont ses propriétés ?


Sommaire
1 – Qu’est-ce que l’acrylique ?
2 – Les propriétés de l’acrylique
3 – L’acrylique une matière similaire à la laine
4 – L’acrylique, un tissu dangereux dérivé du plastique
5 – Entretien des vêtements en acrylique
6 – Les alternatives à l’acrylique


1 – Qu’est-ce que l’acrylique ?

a – histoire de l’acrylique

L’acrylique a été inventé en 1942 durant la seconde guerre mondiale par un chimiste Allemand, Herbert Rein.

L’acrylique a ensuite été industrialisé en 1948 par une société américaine (la même société ayant industrialisé l’Élasthanne).

b – fabrication de l’acrylique

L’acrylique est une fibre issue de la pétrochimie. Elle est obtenue par polymérisation de la molécule d’acrylonitrile.

Pour simplifier, l’acrylique est une matière dérivée du plastique et réalisée à partir de pétrole comme toutes les matières textiles synthétiques.

Le filage est réalisé sur la matière sèche ou humide. Dans les deux cas, le filage nécessite l’utilisation d’un solvant toxique.

Les forages pour trouver du pétrole causent de gros dégâts environnementaux. Réduire vos achats de vêtements en synthétique est donc une manière de lutter contre cette industrie polluante.


2 – Les propriétés de l’acrylique

  • Douce et soyeuse

L’acrylique est légère, douce et soyeuse. C’est pourquoi elle est souvent mélangée à des fibres naturelles un peu plus rêches (comme certaines laines) pour améliorer la douceur des vêtements.

  • Ne froisse pas

C’est une fibre qui ne se froisse pas du tout et est de ce fait de plus en plus utilisée pour réaliser des vêtements infroissables (chemises, t-shirts etc.) ou à repassage rapide.

  • Résistante aux acides

Résistante aux acides, elle est très utilisée dans la fabrication de vêtements de travail.


3 – L’acrylique une matière similaire à la laine

L’acrylique a un rendu très similaire à la laine sans en avoir pour autant les propriétés. C’est une fibre très utilisée dans la fabrication de pulls (mélangés avec de la laine) car elle apporte de la douceur aux pulls et est très bon marché (l’acrylique est beaucoup moins chère que la laine c’est pourquoi on la retrouve souvent dans des produits d’entrée de gamme).

Même si l’acrylique ressemble en apparence à la laine, il n’a pas les mêmes avantages. En hiver, il joue un très bon rôle d’isolant mais est très peu respirant. Comme toutes les matières synthétiques, l’acrylique risque de vous faire transpirer contrairement à la laine qui a des propriétés thermorégulantes.
L’acrylique est une fibre très utilisée par les enseignes de Fast Fashion car elle est bon marché.

Pour vos pulls, il est donc préférable de privilégier des matières 100% naturelles qui sont plus confortables comme de la laine, du lin ou du coton.

Ci-dessus, un pull 100% acrylique. Difficile de faire la différence avec la laine d’un simple coup d’oeil.


4 – L’acrylique, un tissu dangereux dérivé du plastique

a – un impact environnemental désastreux

L’acrylique est une matière textile fabriquée à partir de pétrole et elle demande une importante quantité d’énergie pour sa production. Comme les autres fibres synthétiques, le bilan environnemental de l’acrylique est donc très négatif. 

Voilà la véritable origine des matières synthétiques…

En plus de la pollution générée lors de sa fabrication (pétrole, énergie, solvants chimiques etc.), les vêtements en acrylique, comme ceux en polyester, en polyamide, en élasthanne ou en polyester recyclé, relâchent des microparticules plastiques à chaque lavage. Ces microparticules plastiques sont trop fines pour être traitées par les stations d’épuration et finissent donc dans les océans où elles ont un impact très néfaste sur les écosystèmes marins.

Le problème des microplastiques est encore méconnu mais a déjà des conséquences dramatiques sur l’environnement.

b – risques d’allergies et dangers

De nombreux cas d’allergies ont été détectés suite au port de vêtements en acrylique. En effet, il semble que certains produits chimiques utilisés dans le traitement de la matière et non mentionnés sur les étiquettes de composition puissent être nuisibles et entraîner des problèmes au niveau de la peau (boutons, eczémas, brûlures etc.). 

Il est également important de savoir que l’acrylique libère deux gazs dangereux lors de sa combustion : le Dioxyde de Carbone et le Cyanure d’Hydrogène.

Les deux sont dangereux mais le Cyanure d’Hydrogène est particulièrement toxique pour l’être humain. Nous vous laissons donc imaginer les problématiques sanitaires et écologiques que peuvent entraîner l’incinération de vieux vêtements en acrylique…


5 – Entretien des vêtements en acrylique

L’acrylique est une fibre qui bouloche assez facilement, il faut donc prendre quelques précautions lorsque vous lavez vos vêtements.

L’idéal est de retourner vos vêtements, de ne pas trop remplir votre machine et de choisir un cycle court avec un essorage réduit.

Pour la température, vous pouvez aller jusqu’à 40 degrés maximum, cependant pour des raisons écologiques, nous vous conseillons très fortement de ne pas dépasser les 30 degrés (vos vêtements seront aussi bien lavés à 30 ou 40 degrés et vous économiserez de l’énergie).

En plus de ces recommandations, il est également important d’utiliser un sac Guppy Friend lorsque vous lavez vos vêtements en acrylique (comme tous vos vêtements en synthétique). Ce sac, dans lequel vous placerez vos vêtements synthétiques, va permettre de retenir une grande partie des microparticules plastiques (plus de 80%) afin qu’elles ne finissent pas dans les océans.

Une fois votre machine terminée, vous n’aurez qu’à jeter dans votre poubelle les microparticules se trouvant dans le sac.

Le sac Guppy Friend : à utiliser à chaque fois que vous lavez des vêtements contenant des fibres synthétiques.


6 – Les alternatives à l’acrylique

Bien que confortable, l’impact pour l’environnement et pour la santé de l’acrylique est désastreux, il est donc préférable de bannir complètement cette fibre de votre vestiaire (attention, cela ne signifie pas qu’il faut jeter tous vos vêtements en acrylique à la poubelle car l’impact sur l’environnement serait pire si vous deviez racheter des produits neufs).

Pour remplacer l’acrylique, privilégiez les matières naturelles comme le coton bio, le lin, la laine, le chanvre ou bien des matières chimiques non néfastes pour l’environnement comme le modal ou le tencel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *